585564_chauferette_30h_600_400

606664_aeonium_collection_317_106

Image

Vente d'aéonium, joubarbe, cactus

Une dizaine d'Aeonium et plus de 40 semperivium sont disponibles à la vente en ligne, d'autres cactus et succulentes sont à découvrir...

Les cactus

Les cactus sont une grande famille de plantes dont le nom botanique est Cactaceae. Ce sont des végétaux xérophytes, c'est-à-dire qu'ils sont adaptés aux milieux secs : leurs tissus disposent de réserves pour faire face aux longues périodes de sécheresse. Leur milieu naturel s'étend du sud des États-Unis au sud de l'Amérique latine, en passant par le Mexique, très riche en espèces. On en trouve aussi bien au niveau de la mer qu'à plus de 3000 mètres d'altitude.
Ils se caractérisent notamment par un corps souvent recouvert d'aiguillons plus ou moins nombreux et développés, disposés le long de côtes dont le nombre augmente avec l'âge.
Les cactus arborent des formes très variables, la boule et le cierge étant les plus connues. Ils peuvent aussi être aplatis, grimpants ou encore arborescents (pourvus de branches). Les aiguillons peuvent être minuscules et souples, ou très épais et rigides... toutes les combinaisons existent.
La taille est un autre aspect très étonnant des cactus. S'il existe des espèces naines (moins de 2 cm à l'âge adulte...), beaucoup deviennent des plantes de grande taille, de plusieurs dizaines de centimètres de diamètre ou de hauteur, jusqu'à plus de 20 mètres de haut pour les plus grands cactus colonnaires ! En culture, on atteint bien entendu difficilement de telles dimensions. Avant d'en arriver là, on voit bien souvent nos sujets se diviser, produire des rejets, chez les espèces dites cespiteuses. De quoi obtenir de superbes potées !
Enfin, impossible de passer outre leur floraison. Parfois exceptionnellement grandes et disproportionnées par rapport à la plante, les fleurs de cactus sont parmi les plus belles du règne végétal. Très vivement colorées, elles doivent absolument attirer l'attention du peu de pollinisateurs qui parcourent leur milieu naturel, acteurs indispensables de la fécondation des fleurs et donc de la production de graines, qui vont reproduire l'espèce. Ainsi s'expliquent leurs dimensions parfois hors normes : plus de 25 cm de diamètre !

Notre sélection de cactus se compose de plantes variées, à l'aspect attractif, par leur système épineux, leurs formes et leurs couleurs. Ils sont simples à cultiver. De la laine blanche qui couvre densément Mammillaria bocasana var. multilanata, aux aiguillons roses d'Echinocereus rubispinus, il y en a pour tous les goûts !

Les cactus : culture

 

Voici les grands principes de la culture des cactus. Pour chaque espèce, nous détaillons les points qui en divergent dans leur fiche respective.

- Exposition très lumineuse, voire en plein soleil. Certaines espèces, particulièrement celles qui n'ont pas une grande densité d'aiguillons, le supportent moins bien. Des brûlures apparaissent alors, et il faut les mettre à mi-ombre lorsque durant les périodes où le soleil est haut dans le ciel. Une lumière intense favorise une croissance harmonieuse et une coloration vive de l'épiderme et des aiguillons. La lumière d'un intérieur est généralement insuffisante. Un cactus qui manque de lumière s'étiole, et devient tristement pâle.

- La température doit être comprise entre 0 et 50°C. Du printemps à l'automne, il ne faut guère y faire attention car la température ambiante, à l'extérieur ou à l'intérieur, convient très bien. En revanche, en hiver, il est préférable d'éviter les gelées, bien que certaines espèces tolèrent un gel temporaire si le sol est bien sec. En hiver, une période fraîche (sous 15°C) est indispensable à leur repos, et conditionne leur croissance future et leur floraison.

- Les cactus n'apprécient pas se trouver dans une atmosphère humide, surtout si celle-ci est prolongée et que l'air n'est pas brassé. Il faut donc éviter de les cultiver dans un lieu confiné.

- Le substrat doit être suffisamment drainant. On utilise généralement un mélange de terreau, pouzzolane et sable. Un tel substrat est disponible dans notre boutique ici : terreau pour cactus.

- L'arrosage est un point important. Une croyance populaire voudrait que les cactus ne doivent pas être arrosés, ou très peu et rarement. C'est faux. Cela vient du fait qu'on peut voir des cactus vivre très longtemps sans apport d'eau. Effectivement, leur constitution leur permet d'accomplir cet exploit. Mais c'est au détriment de leur croissance, de leur floraison, et plus généralement, de leur bonne santé générale. Un cactus bien arrosé est vigoureux et fleurit abondamment après son repos. En période de croissance, il faut donc arroser abondamment (en mouillant l'intégralité du substrat), 2 à 4 fois par mois selon les conditions climatiques, avec de l'eau non calcaire, de préférence. Il faut toujours s'assurer que le substrat sèche entre deux arrosages. En hiver, n'apportez pas une seule goutte d'eau.

- L'engrais doit être apporté avec parcimonie, une fois par mois, en été.

Les joubarbes (Sempervivum)

Les joubarbes, dont le nom scientifiques est Sempervivum, constituent un genre de plantes succulentes (ou "plantes grasses") de la famille des Crassulaceae. Les feuilles, de diverses formes et couleurs, se développent en rosettes. Leurs feuilles, très épaisses et coriaces, sont conçues pour stocker de grandes quantités d'eau, ce qui leur permet de résister à de longues périodes de sécheresse. Leur aire de croissance naturelle s'étend du Maroc à l'Iran, principalement en zone montagneuse (d'ouest en est : montagnes de la Péninsule Ibérique, Alpes, Carpates, Balkans...). Elles n'ont aucun problème à prospérer dans des milieux rocailleux et ensoleillés, peu adaptés à d'autres végétaux. La grande résistance des joubarbes aux conditions difficiles est à l'origine de leur nom latin Sempervivum, dérivé de semper ("toujours") et vivus ("qui vit") : "plantes qui vivent pour toujours", ni plus ni moins ! L'appellation peut sembler quelque peu abusive, mais c'est sans connaître leur capacité de reproduction : en effet, avant de fleurir et d'arrêter sa croissance, un pied mère de joubarbe développe des rosettes latérales qui fleuriront à leur tour, et ainsi de suite. Cette méthode, déjà employée dans la famille des Broméliacées, assure la pérennité des espèces même en l'absence d'insectes pollinisateurs. On recense environ 40 espèces de Sempervivum (dont Sempervivum arachnoideum, Sempervivum calcareus, Sempervivum ruthenicum...), mais il existe également beaucoup de cultivars, car une même espèce peut être très variable. Les fleurs sont en forme d'étoiles, et possèdent entre 8 et 12 pétales. Elles sont généralement roses, rouge ou jaunes, et s'épanouissent en été.

Les joubarbes : culture

 

La culture des joubarbes est très facile, car ils apprécient nos températures aussi bien estivales qu'hivernales et n'ont pas besoin d'un arrosage très fréquent. On peut par exemple partir en vacances sans se soucier de les retrouvés dépéris par manque d'eau ! Ils se cultivent de préférence à l'extérieur, même sous la pluie. L'exposition doit être ensoleillée. Les températures extérieures de France métropolitaine leur conviennent parfaitement ; ils résistent aussi bien aux fortes gelées qu'aux fortes chaleurs. Les joubarbes, qui tolèrent les eaux calcaires, doivent être arrosées pour un bon développement. Il est important d'apporter de l'engrais une fois par mois, ce qui les rend plus vigoureux et leur permet de produire des rejets essentiels à leur survie, car les pieds mères ne poussent plus une fois qu'ils ont fleuri. Les Semperivum peuvent être cultivés en pots, jardinières, pleine terre, sur des rocailles ou des bordures, et même en végétalisation d'un toit ! Ces plantes peuvent être accommodées presque partout, et en compagnie d'autres vivaces si elles ne leur cachent pas la lumière.

 

Boutiques: Plantes carnivores - Tillandsias - Plante Terrarium - Orchidées - Cactus - Plantes sensitives

Plantes:  Plante carnivore - Tillandsia - Plantes de terrarium - Orchidée - Cactus - Plante sensitive - Catopsis - Cephalotus - Darlingtonia - Dionaea - Drosera - Genlisea - Heliamphora - Nepenthes - Pinguicula - Sarracenia - Stylidium - Utricularia